Sol humide : construction d'une maison
Bricolage & Travaux, Habitat & Maison

Vide sanitaire rempli d’eau : comment enlever l’humidité ?

Le vide sanitaire est un espace vide, situé au sol, qui permet à une habitation d’être protégée des remontées humides du sol. Ce volume est en fait une surface vide (d’où son nom) et sa présence fait office de protection/isolation entre la terre et le sol de la maison. Cet espace permet donc de surélever légèrement les fondations d’une maison d’au moins vingt centimètres, et d’éviter que le sol du bâtiment bénéficie d’une certaine ventilation et soit directement aux prises avec l’humidité extérieure.

Les vides sanitaires des maisons nécessitent d’être correctement aérés et accessibles pour éviter d’éventuels problèmes, dommages et autres réparations. Il peut en effet arriver que ce vide sanitaire soit rempli d’eau ou tout du moins humide au niveau de la dalle. Dans ces cas-là, des mesures d’ouvrage s’imposent pour éviter une détérioration progressive de votre maison, de sa nappe et de ses murs, ce qui fragiliserait les fondations et donc la structure de votre maison. Suivez le guide pour trouver des réponses en terme d’isolation thermique, réaliser ces petits travaux, isoler votre dallage et réduire la présence d’humidité dans vos maisons !

Pourquoi ai-je de l’eau dans mon vide sanitaire ?

En premier lieu, il faut comprendre pourquoi l’humidité s’accumule dans votre vide sanitaire. Cette situation est anormale, et elle peut être due à plusieurs phénomènes :

  • La présence d’écoulement des eaux de pluie dans votre vide sanitaire. C’est la cause la moins “grave” : l’eau qui s’écoule sur le toit est dirigée vers le sol, et s’écoule vers votre vide sanitaire ou sur la surface de votre nappe phréatique. Ce problème trouve facilement une réponse sans besoin d’expert ni de drainage (pompe) de la terre située en dessous du bâtiment.
  • Un terrain qui a tendance à être humide et à retenir l’eau, notamment en cas de sol argileux ou encore d’une ou plusieurs nappes phréatiques présentes sous le terrain de vos maisons.

Eaux de pluie dans un vide sanitaire

Les causes géologiques sont nettement plus graves que le simple écoulement des eaux de pluie, et une étude de sol complète a peut-être été menée avant le projet de construction de votre maison. Si ce n’est pas le cas, mener une telle étude s’avère à notre avis indispensable pour préserver le dallage, isoler ses fondations et réduire les éventuels problèmes et dommages !

Attention : le vide sanitaire n’est pas un espace obligatoire lors du projet de construction d’une maison, mais il s’avérera indispensable pour isoler surtout si le sol sur lequel vous voulez bâtir votre maison est sujet aux gonflements ou encore en fonction de la nature de la terre (notamment si c’est argileux).

Voir aussi notre article : Comment condamner une arrivée d’eau ?

Comment enlever l’humidité dans le vide sanitaire ?

Tout d’abord, si vous remarquez seulement des traces d’humidité à l’intérieur de votre vide sanitaire, pas de panique : il permet de préserver une bonne isolation du terrain. Il est normal que celui-ci soit quelque peu humide, et c’est d’ailleurs sa fonction première : isoler au niveau thermique la maison de l’humidité du sol. Par contre, si de l’eau stagne ou s’écoule à l’intérieur de votre vide sanitaire, il faut effectivement faire quelque chose, sans quoi des moisissures, du salpêtre, du radon ou encore des champignons risquent de proliférer, notamment dans cet espace vide, mais aussi dans votre habitation ! Si vous n’apportez pas de réponse rapide à ce types de problèmes, alors votre dalle risque d’être endommagée et les dommages auront une répercussion la ventilation et l’isolation (notamment thermique) du bâtiment et de ses murs.

Si votre système d’évacuation des pluies (notamment les chéneaux de votre toit) concoure à un ruissellement des eaux vers votre vide sanitaire, la solution est simple : dévier ce ruissellement afin qu’il soit évacué, idéalement, dans le tout-à-l’égout public. Si cela n’est pas possible, plusieurs réponses sont possibles : il faudra mettre en place des récupérateurs d’eau hors sol ou enfouis, ou encore revoir complètement votre système d’évacuation.

Etude de sol pour un vide sanitaire

La solution la plus simple reste de pomper l’eau stagnante, notamment à l’aide d’une pompe électrique ou d’une pompe de puisard, ainsi que d’un tuyau de drainage. Cette opération devra être menée aussi souvent que vous remarquez que l’eau stagne. Bien sûr, ce n’est pas une solution parfaite, il s’agit à notre avis tout au plus d’un pansement.

Mais pour réellement éviter de vous retrouver dans cette situation et devoir engendrer des travaux par un expert (et à un certain prix), traiter le mal à la racine (en effectuant un drainage par exemple) s’avère indispensable. La pose de drains dans votre terrain permettra en effet d’isoler le terrain, ses murs et d’assécher, au moins pour un temps, l’humidité enfouie dans le sol, mais la révision de votre vide sanitaire et notamment de son imperméabilité seront peut-être au programme pour préserver la nappe, isoler le terrain et lui apporter une sorte de “ventilation”…

Vide sanitaire humide : quid de la garantie décennale ?

En cas de construction récente, vous avez en fait deux types de recours possibles face au constructeur ayant effectué les travaux de construction :

La garantie de parfait achèvement, si votre maison a été livrée dans les douze derniers mois

Le constructeur expert sera tenu de régler ce problème d’isolation en mettant en place, à ses frais, une solution efficace de drainage (à l’aide d’une pompe par exemple) ou encore en redirigeant les eaux de pluie au niveau de la dalle comme évoqué ci-dessus.

La garantie décennale si votre maison a entre un an et 10 ans

Cette garantie, ainsi que l’activation de l’assurance dommage-ouvrage, mettra l’artisan ou le constructeur dans l’obligation de corriger le problème d’ouvrage (on parle de malfaçon), trouver une réponse à la hauteur pour assainir la construction ou de vous proposer une indemnisation au titre du préjudice subi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *