Habitat & Maison

Entretien des tomettes : guide complet pour un nettoyage parfait

Les tomettes sont des petits carreaux en terre cuite, généralement utilisés pour le revêtement des sols et des murs. Autrefois ringardes, les tomettes reviennent aujourd’hui au goût du jour et sont même prisées, notamment en cuisine ou dans certaines salles de bain au look rétro.

Originaire de Provence, ce revêtement se présente sous la forme d’hexagones de 16 x 16 cm ou 20 x 20 cm. Le modèle le plus connu de tomettes est bien sûr les tomettes rouges anciennes. Certains modèles plus imposants (et avec bien d’autres couleurs !) existent, mais ils sont nettement moins courants.

La solidité et l’aspect vintage des tomettes en font son succès. Reste à savoir comment nettoyer efficacement ces petites pièces en terre cuite, que cela soit pour un entretien optimal ou pour leur donner une seconde jeunesse. Suivez le guide !

L’entretien de vos tomettes anciennes au quotidien

Les tomettes anciennes en pierre cuite nécessitent un entretien régulier pour conserver un aspect impeccable. Pour dégraisser efficacement vos tomettes, le combo eau chaude + savon noir est un must à connaître. Il suffit ensuite de bien frotter à l’aide d’une éponge ou d’un tissu microfibre, et de sécher avec un torchon sec.

Nettoyage tomettes au vinaigre blanc

Pour les tomettes peinte, vous pouvez aussi utiliser un décapant industriel mais attention ! ces produits sont généralement corrosifs et doivent être maniés avec précaution, avec des gants et des lunettes de protection. Enfin, si vos tomettes sont cirées à l’ancienne, n’hésitez pas à utiliser des produits industriels spécialisés, notamment le décapant cire tomettes proposé par la marque Starwax.

Existe-t-il des produits d’entretien spécial tomettes ?

Nous venons en fait de répondre à cette question : oui, il existe un certain nombre de produits d’entretien spécial tomettes. On citera par exemple la marque Starwax, le très connu Carolin (et notamment son nettoyant au savon noir, qui a fait ses preuves !) ou encore les huiles d’entretien de la marque Blanchon.

Point d’importance : bien souvent, l’état de vos tomettes est suffisamment satisfaisant pour ne pas avoir à acheter de produits spécialisés. Vos produits d’entretien globaux sont suffisants et permettent un entretien régulier de qualité. Dans le paragraphe suivant, nous revenons d’ailleurs sur les solutions et mixtures basiques les plus efficientes.

Tomettes modernes dans une cuisine

Enfin, au quotidien, sachez que les tomettes modernes ne requièrent pas autant d’entretien ni de nettoyage que les tomettes anciennes. Le charme et le cachet ont un revers, aussi si vous êtes en train de changer de cuisine, n’hésitez pas à regarder du côté des nouvelles tomettes, qui sont à la fois pratiques et très design !

Tomettes en terre cuite : comment leur redonner de l’éclat ?

Si vos tomettes ont perdu de l’éclat au fil du temps, un nettoyage en règle s’impose. Il vous faudra :

  • Utiliser un mélange non corrosif, comme de l’eau chaude avec du bicarbonate de soude, en frottant légèrement.
  • Si ce premier entretien s’avère insuffisant, essayez de frotter avec un chiffon imbibé d’eau pétillante. Celle-ci permettra de vous débarrasser de la saleté incrustée mais aussi de donner un aspect plus propre aux joints.
  • Si, malgré ces deux premiers nettoyages, vos carreaux continuent d’avoir une teinte terne, le liquide vaisselle sera d’une aide précieuse. Vous pouvez aussi utiliser un mélange eau chaude + liquide vaisselle + deux cuillères à soupe de vinaigre blanc.

Enfin, nous ne vous conseillons pas d’utiliser de soude ou de cristaux de soude pour décaper vos carreaux. Ces produits, en plus d’être dangereux, s’avèrent souvent inefficaces. N.B : en cas de taches grasses que vous peinez à faire partir, l’usage de Terre de Sommières peut s’avérer très utile, y compris sur les tomettes poreuses.

Peut-on nettoyer des tomettes anciennes avec du vinaigre blanc ?

Oui, le vinaigre blanc peut être utile pour désencrasser et redonner un certain éclat aux tomettes anciennes. Cependant, un point s’impose sur ce produit : non, le vinaigre blanc n’est pas un produit naturel. Il s’agit bien d’un produit industriel, qui doit donc être manié avec précaution.

On notera enfin qu’il s’utilise en complément des solutions non abrasives (eau chaude + savon noir, eau chaude + liquide vaisselle), et qu’il est généralement complété par le bicarbonate de soude. Notre conseil, donc : testez d’abord les solutions avec de l’eau chaude et du savon avant de vous en remettre aux propriétés du vinaigre blanc.

Tomettes anciennes et huile de lin : une bonne idée ?

L’huile de lin est un produit nourrissant qui sera particulièrement adapté aux tomettes poreuses. Les tomettes cirées n’auront guère d’intérêt à se voir appliqué ce type de produit ! Pour appliquer l’huile de lin (ou l’essence de térébenthine, qui possède globalement les mêmes effets hydrofuges), utilisez un pinceau ou un papier imbibé du produit, et appliquez-le directement sur vos tomettes.

Petit flacon d'huile de lin

Renouveler l’opération deux à trois fois permettra de renforcer vos tomettes et d’améliorer leur durabilité. En outre, cette technique permettra d’obtenir un aspect brillant très agréable à l’œil, et d’imperméabiliser en profondeur vos tomettes en terre cuite.

Entretien des tomettes poreuses : quel produit utiliser ?

Outre l’huile de lin précédemment citée, les tomettes poreuses peuvent, le bicarbonate de soude ainsi qu’un hydrofuge classique feront l’affaire. Il faut souligner que les tomettes poreuses sont davantage enclines à recueillir des taches ainsi que des saletés incrustées. Le meilleur entretien de ce type de revêtement reste donc un lavage régulier, avec des produits classiques.

Si vous souhaitez éviter la corvée répétitive d’un nettoyage hebdomadaire ou quotidien (!), nous vous conseillons vivement d’imperméabiliser régulièrement vos tomettes poreuses (par exemple une fois par mois). Et pour ce faire, l’huile de lin est assurément le meilleur produit qui soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *