Murs attaqués par le sapêtre
Habitat & Maison

Comment se débarrasser du salpêtre avec le vinaigre blanc ?

Les habitations soumises à l’humidité sont exposées à plusieurs dangers. Parmi ceux-ci figure la formation de moisissures, de l’effritement des murs, de l’émanation de mauvaises odeurs à l’intérieur et du salpêtre. Ce dernier se reconnaît à la formation de mousses blanchâtres ou grisâtres sur les sols de l’habitat.

Fort heureusement, il existe une méthode naturelle et simple à base de vinaigre blanc qui permet de s’en débarrasser. Lisez la suite pour en savoir plus !

Est-il possible de se débarrasser soi-même du salpêtre ?

Il est possible de se débarrasser du salpêtre sans avoir recours aux compétences d’un professionnel. Pour commencer, il est important de trouver et de se débarrasser des facteurs qui favorisent les remontées d’eau dans les murs. Si cela n’est pas fait, les dépôts blanchâtres se formeront de plus en plus laissant plus de tâches au sol ou sur le mur. Alors comment faire disparaitre le salpêtre sur des murs ?

Il faudra penser à la ventilation des pièces du bâtiment. En effet, l’apparition du salpêtre peut ne pas être causée par l’eau. Il est possible que les pièces soient humides à cause de l’insuffisance d’air dans les pièces. Il s’avère donc indispensable de régler la température ambiante à plus de 15 °C et de suffisamment aérer la pièce.

Il est aussi souhaitable de déboucher les gouttières et de réparer les joints en mauvais état favorisant les fuites d’eau. En plus, il faut diagnostiquer les conduits d’évacuation pour s’assurer que les eaux sont bien drainées hors de la maison.

Traiter le salpêtre naturellement : c’est possible !

Parmi les solutions les plus efficaces pour traiter le salpêtre et s’en débarrasser définitivement, le traitement naturel avec le vinaigre blanc est celui qui a le plus fait ses preuves. Enlever le salpêtre devient alors plus facile en utilisant un traitement anti-salpêtre naturel

Comment faire disparaître le salpêtre avec le vinaigre blanc ?

Pour nettoyer efficacement les taches laissées par le salpêtre sur le sol et les murs, il est important de recourir à une puissante substance. Il s’agit d’un liquide souvent utilisé dans l’entretien de la maison : le vinaigre blanc. Ce produit constitue un traitement naturel contre le salpêtre ultra efficace, voyez plutôt !

Le vinaigre : un traitement idéal pour le salpêtre

Le vinaigre est un solution qui a une faible teneur en acide acétique. Ainsi, on l’utilise aussi bien dans l’alimentation que comme un produit nettoyant et aux propriétés conservatrices.

L’utilisation du vinaigre blanc comme produit d’entretien

À l’instar du bicarbonate de soude, le vinaigre blanc peut être utilisé naturellement pour assainir son cadre de vie. Il peut servir à désinfecter, à purifier, mais surtout à donner une agréable odeur à tout espace.

Le plus souvent, il est utilisé pour enlever le tartre de n’importe quelle surface ainsi que les taches sur les murs. Toutefois, il est plus efficace pour éliminer le salpêtre incrusté dans les parois murales. Pour ce faire, le vinaigre blanc est utilisé pour laver les murs ravagés par le sel de pierre.

Vinaigre blanc appliqué sur du salpêtre : la recette

Si vous recherchez un traitement efficace au vinaigre pour lutter contre le salêtre, voici la marche à suivre. Tout d’abord, il faudra s’équiper :

  • D’une brosse à poils durs et d’un vaporisateur ;
  • D’un masque de protection, d’une serpillère et d’un savon de Marseille ;
  • D’une paire de gants et d’une paire de lunettes de protection

Pour les ingrédients, il faut prévoir la même quantité de vinaigre blanc et d’eau. À cela, il faudra ajouter quelques gouttes d’une huile essentielle de votre choix. L’huile essentielle aidera pour lutter effectivement contre les mauvaises odeurs dans les espaces touchés et permettra d’assainir votre pièce.

Comment éliminer le salpêtre avec le vinaigre blanc ?

Avant de commencer le traitement au vinaigre blanc, il vous faut prendre certaines précautions pour protéger votre peau. C’est la raison de l’utilisation de la paire de gants, du masque et des lunettes. Ces dernières empêcheront les mousses et projections de vinaigre blanc d’endommager les yeux de celui qui se chargera du travail.

La procédure pour éliminer le salpêtre est simple. Elle consiste à retirer les mousses avec la brosse en chiendent. Après le brossage, l’espace atteint doit être lavé avec du savon puis rincé à l’eau chaude. Après cette étape, il faut bien nettoyer l’espace pour le débarrasser complètement des dépôts de sel de pierre. Ensuite, il faut mélanger le vinaigre et l’huile essentielle dans un vaporisateur et y ajouter un peu d’eau.

Mur qui s'effrite à cause de l'humidité

La troisième étape consiste à pulvériser la solution sur les taches. À présent, vous pouvez nettoyer la surface avec la serpillère, puis attendre quelques heures que la solution agisse. Enfin, il faudra effectuer une seconde vaporisation pour parfaire le résultat. En fonction de la zone touchée et de l’épaisseur de votre mur, cette application pourra être renouvelée une à deux fois avant de retrouver un mur parfait, tout à fait débarrassé du salpêtre.

Nota Bene : cette solution provisoire ne résout pas le problème d’infiltration ou d’humidité au sein de votre mur. Il faudra donc prévoir des travaux de plus grande ampleur pour espérer solutionner le problème à la racine.

Comment se débarrasser du salpêtre au sol ?

Comment traiter le salpêtre lorsque ce dernier a envahit le sol ? Le vinaigre est un produit redoutable pour se débarrasser du salpêtre au sol. En effet, salpêtre et vinaigre blanc font bon ménage : lavé avec un mélange d’eau chaude et de vinaigre, le sol retrouvera son aspect et les taches blanchâtres disparaitront.

Qu’est-ce que le salpêtre ?

Le salpêtre est un sinistre qui survient dans les constructions dont le sol est peu étanche. Pour lutter contre ce phénomène, il est important de connaître son origine. De même, reconnaître ses manifestations aide à le distinguer de la moisissure.

Les causes possibles de l’apparition du salpêtre

La composition chimique du salpêtre est le nitrate de potassium. Encore appelé sel de pierre, il est formé par le dépôt de sels minéraux. Dans un premier temps, les eaux souterraines pénètrent les murs du bâtiment. Dans un second temps, les bactéries présentes dans l’eau se nourrissent des matériaux qui composent les parois murales.

Il se produit un dépôt de nitrate de potassium qui au contact de l’azote de l’air et de l’oxygène se solidifie. Cette cristallisation est ce qu’on appelle le salpêtre. Il occasionne l’apparition de taches tenaces sur les murs ou le sol, et elles sont difficiles à éliminer. Cependant, le véritable danger réside dans le fait que le salpêtre fragilise la construction, en la rongeant progressivement de l’intérieur.

Quelle différence entre salpêtre et moisissure ?

Il est vrai que les moisissures et le salpêtre sont causés par des infiltrations d’eau dans les murs. Il est même possible qu’ils apparaissent simultanément dans un même milieu. Mais il n’en demeure pas moins qu’ils sont différents et ne se manifestent pas de la même façon.

Moississures aux murs et au plafond

En effet, les moisissures sont causées par des champignons. Ces derniers se multiplient rapidement dans un milieu humide à plus de 65 % du taux d’humidité normale. Ceci engendre des tâches noires, bleues ou vertes. Celles-ci s’accompagnent d’odeur pestilentielle, contrairement au salpêtre qui ne sent pas si mauvais. A la lecture des éléments suivants, vous pourrez tout de même vous faire une idée pour répondre à la question comment chasser la moisissure dans la maison ?

Comment se développe le salpêtre ?

Cette nuisance est capable de fragiliser la maçonnerie d’une construction, voire de l’abîmer. Plusieurs causes sont à l’origine de son apparition et il est parfois difficile de remarquer son développement dans une maison.

Humidité & températures : deux causes principales

L’apparition du salpêtre est due à plusieurs facteurs. Le premier est l’humidité des murs. En effet, lorsque les murs sont en contact avec l’eau provenant du sol, il se produit une ascension capillaire. En d’autres mots, cette eau se propage depuis le sol et rend le bas des murs humide. Ce phénomène favorise l’apparition de salpêtre.

Le deuxième facteur est lié aux trous dans les murs de la construction. Cela se remarque souvent dans la cuisine, dans les caves, les douches et les conduits d’évacuation. Aussi, dans une maison les meubles en bois mal nettoyés peuvent entrainer l’apparition du salpêtre.

Une autre cause est la température ambiante et la mauvaise aération des bâtiments. Lorsque la température est comprise entre 10 ° et 15 °, et que l’air ne circule pas, le salpêtre peut également se former.

Reconnaître le salpêtre dans une maison

Il est facile d’identifier le salpêtre dans une maison puisqu’avec le temps, il devient plus épais et visible. Lorsque certaines parties du mur prennent une couleur blanchâtre ou que les papiers peints se détachent du mur, le salpêtre est vraisemblablement présent. Les meubles qui s’abîment et le plâtre qui se fragmente sont des signes de l’accumulation de nitrate de potassium dans ces différents objets de la maison.

Lorsque la peinture commence à s’effriter malgré l’application de durcisseur, il est évident que le mur est devenu vulnérable. L’apparition du champignon mérule dans la maison, mais aussi dans les cloisons des murs, est la preuve de l’existence du salpêtre. Enfin, lorsque les prises électriques installées dans la maison ne fonctionnent plus, il faut penser au développement du salpêtre dans les murs.

Si vous êtes actuellement dans les travaux de rénovation, cet article devrait vous intéresser : comment cacher les défauts d’un plafond ?

Le salpêtre est-il un danger pour la santé ?

Le salpêtre représente-il un danger pour la santé ? Le salpêtre peut affecter la santé bien que son apparition nuise premièrement aux murs des habitations. En effet, vivre dans un milieu où le taux d’humidité entraîne la formation de sel de pierre peut accentuer certains problèmes de santé. Il s’agit notamment des maladies respiratoires à l’instar de la rhinite chronique, de l’asthme, de la sinusite et de la bronchite.

Mur gorgé d'humidité qui s'effrite

De même, le salpêtre pourrait également être la cause d’infections cutanées chez les habitants de la maison. Il peut s’agir d’apparition prolongée de boutons, d’eczéma, de démangeaisons et de l’urticaire.

En outre, lorsque l’humidité se mélange au salpêtre, il cause également des maladies cancérigènes à cause du nitrate. Aussi, les animaux domestiques sont exposés aux problèmes digestifs et aux maladies rénales lorsqu’ils avalent du salpêtre.

Salpêtre et bicarbonate de soude : quels résultats ?

Une autre solution pour faire disparaitre le salpêtre est de nettoyer avec du bicarbonate de soude. Dilué dans de l’eau, le produit permettra de lutter efficacement contre les champignons et de combattre le salpêtre.

Vous pouvez aussi chauffer un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre pour maximiser les résultats. A l’aide d’une éponge, appliquez la solution sur la zone concernée et laissez agir le mélange quelques instants. Après un quart d’heure, séchez la zone avec un chiffon doux et propre et ajoutez quelques gouttes de teat tree pour limiter l’apparition de champignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *