Bricolage & Travaux

Comment condamner une arrivée d’eau ?

Le problème le plus courant en plomberie est lorsqu’une ancienne arrivée d’eau ne sert plus, que l’évacuation n’est plus possible et que les tuyaux doivent alors être bouchés.

Pas besoin de demander un devis à un plombier : le procédé de condamnation du contenu d’une canalisation est assez simple et ne demande que très peu d’outillage. Pour régler un problème de fuite ou d’odeurs intempestives, en réponse, vous pouvez procéder soit par soudage de l’arrivée d’eau, soir par application du mastic d’étanchéité, etc.

Lisez la suite pour découvrir l’ensemble des solutions en plomberie pour condamner une arrivée d’eau de manière efficace et sans gros travaux.

Pourquoi condamner une arrivée d’eau ?

En tant que propriétaire d’un maison, il peut vous arriver d’effectuer des modifications ou un déplacement de vos installations sanitaires qui vous obligent à réaliser une condamnation (pour réaliser l’installation d’un bidet ou d’un nouveau robinet par exemple). La réparation et la nécessité de faire des raccords dans votre maison peut aussi venir d’un de vos appareils nécessitant une source d’eau : c’est souvent le cas dans la cuisine, pour la douche ou pour déplacer un radiateur. Vous pouvez alors être contraint de condamner un tuyau d’arrivée d’eau qui ne sert plus et, ainsi modifier votre installation et le système d’évacuation.

En outre, dans le cas de la transformation d’une pièce, il est possible de supprimer définitivement l’arrivée d’eau et de l’inclure dans le cadre des travaux de canalisation et/ou d’installation d’arrivées dans une autre salle. Ce procédé de plomberie reste le plus simple si vous êtes certain de ne plus jamais en avoir besoin. Mais, comme il n’est pas toujours aisé d’entreprendre ce type de travaux seul sans faire appel à un plombier pour démonter l’évacuation, d’autres solutions s’offrent à vous.

Si vous décidez plutôt de réaliser ces travaux avec l’intervention d’un professionnel, ce dernier pourra condamner l’arrivée d’eau sans que vous n’ayez à intervenir. Il faudra simplement expliquer au plombier les raisons qui vous poussent à fermer l’arrivée d’eau pour qu’il puisse intervenir et réaliser les travaux qui correspondent à vos besoins : condamner provisoirement pour effectuer des travaux, déplacer les tuyaux de plomberie, effectuer des raccords ou bien condamner à vie un arrivée d’eau dont vous n’aurez pas l’usage dans le futur.

C’est d’ailleurs pour la dernière raison évoquée que nous vous conseillons plutôt de faire appel à un plombier professionnel. En effet, si l’arrivée n’est pas correctement bouchée, vous pourriez avoir de mauvaises surprises par la suite (humidité, mur qui ruissèle, fuite d’eau en goutte à goutte, dégât des eaux…) et devoir réaliser de plus gros travaux de plomberie couteux. Mieux vaut donc prendre les mesures nécessaires dès le départ et agir en conséquence pour que le travail soit bien effectué et que vous n’ayez pas à revenir dessus ou à vous en inquiéter. L’appel à un professionnel constitue la garantie d’un travail effectué selon les règles de l’art de la plomberie.

Voir aussi notre article pratique sur les vides sanitaires remplis d’eau

Boucher une arrivée d’eau : mode d’emploi

Pour ce type de bricolage, vous avez le choix entre deux sortes de techniques, la plus efficace étant aussi celle utilisée par les professionnels : elle consiste à souder l’arrivée d’eau.

La soudure d’une arrivée d’eau

Pour réaliser ce type de travaux, pas besoin de démonter un robinet, un joint ou un flexible : vous devrez simplement au préalable couper l’arrivée d’eau apparente sur le mur pour éviter toute fuite. L’étape suivante consiste en un aplatissement de celle-ci afin de la rendre la moins visible possible. La soudure des tuyaux en cuivre sera par la suite réalisée en vue de condamner définitivement l’arrivée d’eau inutilisée.

Une fois la soudure terminée, vous devez la lisser quand elle est encore chaude pour avoir un résultat beaucoup plus propre. Lorsque la soudure se refroidit, mettez ensuite en place un tube en PVC pour couvrir le tuyau en cuivre. Pour finaliser le travail, il suffira de boucher le tuyau à l’aide d’une colle à PVC de sorte à créer un “bouchon” au robinet. L’ensemble de cette opération prend seulement une quinzaine de minutes, même si la soudure peut s’avérer un peu plus complexe pour les novices en bricolage et autre réparation.

Si vous optez donc pour la méthode de soudure, pensez à bien aplatir et réalisez la tâche avec un chalumeau pour le rendre totalement hermétique. Ne négligez bien sûr aucune règle de sécurité : masque de soudeur, gants et lunettes sont indispensables pour souder le tube !

Utiliser la pâte à boucher pour condamner une arrivée d’eau

Plusieurs raisons peuvent pousser à condamner une arrivée d’eau. Que ce soit des travaux de réaménagement d’une pièce ou le déplacement de vos installations sanitaires, il est toujours recommandé de couper dès la sortie du mur afin d’éviter qu’il ne dépasse ou n’endommage un radiateur par exemple.

Si vous avez du mal à réaliser de la soudure, l’une des réponses les plus simples pour couper ce type d’arrivées est d’opter pour des solutions alternatives qui ont l’avantage d’être plus simples comme la pâte à boucher. Celle-ci est très facile et rapide à utiliser pour condamner une ancienne arrivée d’eau en créant un bouchon. En effet, tout ce que vous avez à faire c’est d’appliquer le contenu du mastic d’étanchéité en résine époxydique et de durcisseur.

Visser un filetage associé

Enfin, la dernière technique, tout aussi simple et très courante pour ce type de “réparation” des raccords cuivre/pvc, consiste à visser un filetage associé à un raccord rapide – raccord à l’olive ou raccord bicône. Ce bouchon vissant va contribuer à rendre parfaitement hermétique le tube (comme le ferait en partie un joint) et boucher définitivement l’arrivée d’eau.

En optant pour ce procédé, vous bouchez l’arrivée d’eau de manière temporaire jusqu’à ce qu’elle soit de nouveau utile. Ce type de réponses peut s’avérer très utile lorsque l’on est dans les travaux et que tous les raccords de la maison, notamment au niveau du sol, ne sont pas encore effectués.

Mesures de sécurité à respecter avant toute modification de votre installation

Boucher un tuyau ou une arrivée d’eau est une opération qui ne s’improvise pas. Que vous souhaitiez simplement fermer une canalisation qui ne sert plus ou encore colmater un tuyau qui fuit, il est essentiel d’agir vite et avec efficacité, tout en respectant des règles de sécurité. Voici quelques conseils pour éviter toute fuite ou devoir demander un devis à un professionnel de la plomberie et du chauffage capable d’installer ou de démonter : gaz, radiateur, raccord pvc, arrivées pour la cuisine ou  la douche, flexible mâle ou femelle, bidet,…

Pour vous aider dans ces situations qui impliquent bien souvent un caractère urgent, des spécialistes du bricolage peuvent vous promulguer leurs astuces, messages, conseils et solutions et ce, à différents prix. Si vous jugez avoir suffisamment d’expérience, pensez simplement à fermer l’eau avant tout travaux (c’est l’un des messages les plus importants à retenir de cet article), et à vous munir des équipements de sécurité adéquats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *