Fuite d'eau
Bricolage & Travaux, Habitat & Maison

Réparer une fuite d’eau sur un tuyau en cuivre : techniques et origines

Une fuite de tuyau peut rapidement vous faire céder à la panique, surtout lorsque vous êtes seul à la maison et que vous n’êtes pas bricoleur. Après avoir fermé l’arrivée d’eau, il faut rapidement procéder à un diagnostic pour, ensuite, effectuer les réparations. Celles-ci ne nécessitent pas toujours l’aide d’un plombier. En effet, il existe plusieurs techniques pour colmater rapidement un tuyau qui fuit.

Découvrez quelles sont les différentes causes d’une fuite d’eau et quelques astuces pour réparer votre tuyauterie sans devoir appeler un technicien.

Fuites d’eau des tuyaux en cuivre : quelles origines ?

Une fuite de tuyau peut survenir à n’importe quel moment, et les causes de ce problème sont diverses. Parfois, le climat ou le temps sont à l’origine des dégâts occasionnés sur les tuyaux en cuivre mais parfois ce sont d’autres causes qui sont à l’origine de la fuite.

La corrosion externe du tuyau en cuivre

Corrosion d'un tuyau en cuivre

La corrosion externe est la cause la plus fréquente des fuites d’eau sur les tuyaux en cuivre. En effet, elle est en réalité liée au passage d’eau, à travers les arases de gaine situées dans le sol. Ce phénomène peut facilement fragiliser la structure de la canalisation.

De même, il peut arriver que l’eau s’exfiltre par des raccords de gaine servant à protéger les tuyaux. En effet, il arrive parfois que ces raccords ne disposent pas d’une bonne étanchéité. Il peut alors en résulter une fuite d’eau importante.

Il existe une troisième raison à cette corrosion externe, qui est l’usage de produit de nettoyage. En effet, l’eau issue du lavage des sols renferme une quantité importante de sulfates et de chlorures, utilisés dans la fabrication des produits nettoyants. Ces sels ont tendance à agresser le tuyau en cuivre, ce qui provoque inévitablement des fuites.

La corrosion interne du tuyau en cuivre

La corrosion interne est un phénomène qui entraîne des fuites d’eau au niveau des canalisations en cuivre. Une multitude de facteurs y sont liés.

Le premier facteur est la nature de l’eau qui s’écoule à travers les tuyaux. Celle-ci est soumise à des variations de température, au phénomène de minéralisation et à la pollution. Tout ceci fragilise de l’intérieur votre tuyauterie.

En deuxième vient la nature même du métal utilisé dans la fabrication du tuyau. Il s’agit ici du niveau de qualité de vos tuyaux. Opter pour des tuyaux moins chers ou d’entrée de gamme ne constitue pas une garantie quant à la pérennité de l’installation.

Troisièmement, la corrosion interne peut être provoquée par des dépôts superficiels. Ces derniers s’accumulent au fil du temps, et finissent par abîmer le tuyau en cuivre.

L’effet de pile créé par la variation du potentiel électrique entre deux parties du tuyau est également un facteur de corrosion interne. Une contrainte à l’intérieur du tuyau peut aussi provoquer sa déformation excessive.

Enfin, la vitesse de circulation du fluide à l’intérieur du tuyau peut rendre sa structure plus fragile. Il en résulte d’une perforation du tube et la fuite d’eau survient.

Le phénomène de corrosion-érosion

La corrosion-érosion est un phénomène assez rare qui peut également entraîner des fuites d’eau. Elle survient en général au niveau des circuits bouclés. Les principaux facteurs de cette corrosion-érosion sont la géométrie de la tuyauterie, et la vitesse à laquelle l’eau circule.

Il peut également y avoir des particules solides, qui provoquent la corrosion-érosion du tuyau en cuivre. D’autres particules gazeuses peuvent aussi accélérer le phénomène, et provoquer ainsi une fuite d’eau.

Les éventuels dommages subis par le tuyau en cuivre

Une autre cause des fuites d’eau constatées sur les tuyaux en cuivre est un coup porté à ces installations. Il peut s’agir d’un accident provoqué par l’impact d’un objet solide lors de travaux par exemple. Dans ce cas précis, il faudra employer les grands moyens pour remédier à ce problème de plomberie.

Fuite due à un raccord défectueux

Un raccord défectueux peut également être à l’origine de la fuite au niveau du tuyau en cuivre. Si le joint est mal fixé au moment de l’installation de la tuyauterie, il pourrait céder à n’importe quel moment. Pour corriger cela, il suffira d’utiliser une clé à molette avec toute la force de votre bras.

3 techniques pour réparer la fuite sans soudure

Tuyaux de canalisation

Remplacer le tube de cuivre percé

Une première solution pour réparer la fuite d’un tuyau en cuivre en urgence est d’effectuer le remplacement du tube percé par un raccord rapide. Cette astuce est destinée aux personnes qui ne préfèrent pas se lancer dans une soudure à chaud de la tuyauterie. La procédure à suivre est très simple, voyez plutôt.

Dans un premier temps, il faudra couper l’arrivée d’eau, afin de mettre fin à l’écoulement. Une fois cette manipulation effectuée, vous devrez enfiler l’écrou sur le tube en cuivre, puis ajouter une rondelle crantée à ce tuyau. Après cette rondelle de métal, il vous reste à disposer le joint en caoutchouc. Toutes ces manipulations vous permettront de s’assurer que le tuyau demeure bien fixe.

Dans un second temps, il faudra rallier le raccord rapide au tuyau et serrer les deux parties au niveau du joint rajouté précédemment. Pour ce faire, vous pouvez recourir à deux clés plates que vous tournerez dans le sens des aiguilles d’un montre pour visser. Une fois le remplacement effectué, ouvrez l’eau pour vous assurer de l’absence de fuite supplémentaire.

Colmater la fuite avec la résine époxy

Résine epoxy

Le tuyau en cuivre percé peut être réparé à l’aide de la résine époxy. Celle-ci doit être utilisée en complément d’un durcisseur pour plus d’efficacité. L’ensemble constitue une pâte spéciale utilisée pour reboucher les tuyaux en cuivre. Cette pâte est réputée pour sa résistance extrême. La démarche à suivre est également assez simple.

En premier lieu, vous devrez procéder au lissage de la pâte composée de la résine et du durcisseur sur l’endroit à colmater. Il faudra attendre quelques minutes pour permettre à cette dernière de sécher convenablement. En second lieu, il faudra recourir à une bande antifuite afin de renforcer le tuyau. Il suffira pour cela de l’enrouler autour du tube fraîchement colmaté.

Réparer à moindre coût avec le scotch antifuite

Le scotch antifuite est un outil efficace pour réparer les conduites en cuivre percées. Il en existe de différentes dimensions. Toutefois, l’idéal serait d’utiliser un ruban antifuite noir de dimensions 25 mm x 3 m. Ce dernier se révèle plus résistant et peut être utilisé sur une tuyauterie installée à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment.

La première étape de la réparation est le repérage de la fuite. Il faudra être extrêmement précis afin de ne pas gaspiller le scotch antifuite (qui peut vite s’avérer couteux). La deuxième étape consiste en l’enroulement du ruban sur le tuyau en cuivre. Attention, il est recommandé de commencer à côté du point de fuite, et non directement sur ce dernier.

Pour que le scotch antifuite tienne longtemps, vous devez procéder avec soin, en veillant à faire des tours réguliers autour du tube. De plus, il vous faut tirer fermement sur la bande afin de bien la tendre. La dernière étape consiste à tourner le ruban sur quelques centimètres après le point de fuite.

Consolider un tuyau : avec un morceau de caoutchouc ?

L’une des techniques efficaces pour réparer fuite tuyau en cuivre est l’usage d’un morceau de caoutchouc. Il s’agit d’une mesure idéale pour répondre aux situations extrêmes. Cette méthode nécessite plusieurs accessoires, dont le morceau de caoutchouc et le collier de serrage.

La première phase consiste à placer le bout de caoutchouc au niveau du tuyau en cuivre, après avoir fermé l’arrivée d’eau. Bien sûr, vous pouvez utiliser un ancien tuyau d’arrosage pour obtenir la rustine qui servira à réparer la tuyauterie. La seconde phase de cette réparation consiste à recourir au collier de serrage, pour maintenir le morceau de caoutchouc parfaitement comprimé.

Cette technique fonctionne très bien dans les cas où fermer l’arrivée d’eau vous est impossible. Par contre, la présence d’eau ne permettra pas d’effectuer une réparation durable lorsque vous employez la résine époxy pour colmater la fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *