tronc d'un arbre
Jardin & Piscine

Arbre malade ou mort : ces signes qui ne trompent pas !

Tout comme les hommes, les arbres peuvent eux aussi tomber malade. En effet, ce sont des êtres vivants exposés à diverses agressions en fonction de leur environnement et de la saison dans laquelle on se trouve. Lorsqu’ils sont gravement affectés, on le remarque à travers différents symptômes qui peuvent varier d’un arbre à un autre, les voici.

Quels sont les signes qui démontrent qu’un arbre est malade ?

Lorsqu’un arbre est en bonne santé, on le voit facilement à son allure. Il possède un feuillage bien dense et parfaitement coloré. Ses fruits poussent bien et sont savoureux lorsqu’on les cueille. Si au contraire l’arbre est malade, cela se remarque également à travers plusieurs signes. Alors si vous avez des doutes sur l’état de votre beau pommier ou de votre cerisier, voici comment savoir si un arbre est malade :

  • Ses feuilles deviennent brunes et sèches
  • Ses fruits tombent de manière prématurée
  • Son tronc se dénude par endroits et se détache de l’écorce
  • Ses feuilles tombent avant le début de l’automne
  • Des champignons commencent à pousser sur son tronc

champignon dans la forêt

  • Ses fruits sont déformés
  • Ses fruits sont recouverts de taches brunes
  • Son tronc et ses branches sont recouverts de lichens
  • Ses feuilles présentent des taches de différentes couleurs
  • Ses fruits pourrissent en grand nombre avant même de tomber.

Comment savoir si un cerisier est mort ?

cerisier en fleurs

Le cerisier est un arbre fruitier qui se retrouve dans le jardin de nombreuses maisons. On l’apprécie parce qu’il est assez robuste, mais surtout pour ses belles et savoureuses cerises. Malheureusement, cet arbre peut être attaqué par de nombreuses bactéries ou virus. Il se peut aussi qu’un défaut d’entretien le fragilise. Il est alors exposé à des maladies comme :

  • Le chancre : son écorce se déforme et on assiste à un écoulement de gomme
  • La criblure : ses feuilles présentent des taches rouges perforantes
  • L’oïdium : on peut voir apparaître sur les deux faces de ses feuilles, un duvet blanchâtre.

Normalement il est possible de traiter ces maladies pour sauver l’arbre. Toutefois, si des mesures ne sont pas prises assez tôt, l’arbre peut mourir. Vous vous demandez comment savoir si un cerisier est mort ? Eh bien il suffit de l’observer.

S’il ne dispose plus de feuilles et qu’il perd quasiment toutes ses branches, cela signifie généralement qu’il est trop tard. Pour en être sûr, vous pouvez gratter l’écorce. Si l’intérieur est vert, cela signifie que le cerisier est encore en vie. Par contre, si l’intérieur est brun ou blanc, c’est la preuve que l’arbre est bel et bien mort.

Comment savoir si un pommier est mort ?

pommier avec des pommes sur les branches

Le pommier est également un arbre fruitier que l’on retrouve dans de nombreux jardins. Tout comme le cerisier, il peut tomber malade et même mourir lorsqu’il n’est pas bien entretenu. Parmi les maladies qui touchent généralement ce type d’arbre on retrouve :

  • Le chancre : les symptômes sont les mêmes qu’avec le cerisier
  • Le mildiou : les feuilles sèchent et tombent, l’arbre produit une poudre blanche ou grise
  • La tavelure : les feuilles présentent des taches, elles commencent par se recroqueviller et finissent par tomber. De plus, on peut voir des croûtes brunes apparaître sur les fruits.

Vous vous demandez comment savoir si un pommier est mort ? Eh bien lorsque l’une de ces maladies finit par venir à bout de l’arbre, ce dernier commence à avoir des branches sèches. Elles tombent progressivement jusqu’à ce que le pommier soit complètement dépourvu de feuilles et de branches.

Que faire lorsqu’un arbre est malade ou mort ?

Vous vous demandez comment réagir face à un arbre malade ou mort ? Eh bien la marche à suivre dépend généralement du type d’arbre dont il s’agit. Ici nous nous intéresserons en particulier au cerisier et au pommier.

Le cas du cerisier

cerises sur les branches d'un cerisier

Pour savoir quels recours vous avez pour sauver votre pommier malade ou mourant, vous pouvez contacter un professionnel en botanique. Si vous avez la main verte, vous pouvez vous en charger personnellement. Pour commencer, vérifiez l’écorce de l’arbre. Si sous la surface vous avez une couleur verte ou jaune, alors vous pouvez vous réjouir d’avoir encore un arbre vivant.

Il faudra donc recouvrir le sol du cerisier d’une bonne couche de compost. Vous pouvez aussi y ajouter du fumier décomposé. Vous devez également trouver une solution pour protéger l’arbre contre les pucerons et les fourmis. Ces insectes peuvent retarder la feuillaison et la floraison, et nuire ainsi à la santé de votre cerisier.

Enfin, vous devez savoir que c’est entre fin octobre et fin mars qu’il est conseillé de tailler un cerisier. Vous pourrez ainsi réduire l’écoulement de sève et éviter d’affaiblir l’arbre. Si malheureusement vous ne voyez aucun signe de vie bourgeonner à l’intérieur du cerisier, alors il vous faut vous résoudre à lui faire vos adieux. Il faudra abattre l’arbre tout simplement, et planter un autre à son emplacement.

Le cas du pommier

Le pommier aussi peut être sauvé lorsqu’il tombe malade. Pour cela, il suffit de l’entretenir correctement. Les soins à apporter peuvent varier en fonction de la saison. Toutefois, le plus souvent face aux symptômes qui révèlent qu’un pommier est malade, il est conseillé de le soigner avec des produits à base de soufre ou de cuivre. Par contre, s’il est trop tard, il faudra l’abattre vous-même ou confier cette tâche à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *