pots en terre cuite
Jardin & Piscine

Comment fabriquer des oyas ?

Vous êtes un amoureux des plantes et le jardinage vous passionne ? Alors vous avez sans doute déjà entendu parler des oyas. Cette invention peut vous simplifier grandement la vie, surtout lorsque vous manquez de temps pour arroser vos plantes. Découvrez la suite pour savoir comment en fabriquer chez vous.

C’est quoi un oya ?

Un oya est une sorte de pot en terre cuite que l’on retrouve dans certains jardins. Il s’agit d’un dispositif ingénieux, qui permet d’arroser les plantes quotidiennement, sans avoir à vous en occuper personnellement. Il se présente sous la forme d’un pot enterré, qui diffuse peu à peu de l’eau au pied des plantes. Généralement, il faut en installer plusieurs, afin de bien irriguer l’ensemble du jardin ou du potager.

Aujourd’hui de plus en plus de personnes optent pour la fabrication des oyas. Cela se comprend d’ailleurs aisément, puisqu’il s’agit d’une solution écologique permettant de faire une bonne économie d’eau. Avec un modèle d’une capacité de 3 litres, vous pouvez laisser vos plantes pendant 6 à 8 jours sans les arroser. Ce sera donc une excellente idée pour garder votre jardin toujours vert et parfaitement irrigué en période de sécheresse.

Quelles sont les différentes étapes pour fabriquer et disposer un oya ?

Vous voulez installer quelques oyas dans votre jardin ? Alors il vous suffit de suivre notre tutoriel. En effet, fabriquer soi-même ce dispositif permet d’obtenir les dimensions idéales pour une parfaite adaptation à vos cultures. En plus, vous pourrez économiser de l’argent, car il ne faut que quelques euros pour se procurer le matériel nécessaire.

Etape n°1 : Trouver le matériel

matériel de jardinage

Pour fabriquer des oyas, vous devez disposer des outils et du matériel nécessaire. Ici nous vous proposons la liste des indispensables pour en fabriquer un seul. Vous aurez besoin de :

  • 1 cutter
  • Une petite pelle
  • 1 soucoupe en terre cuite qui peut être remplacée par une assiette adaptée à la taille du pot
  • 1 pot en terre cuite non émaillée, qui pourra permettre une bonne circulation de l’eau. Optez pour un pot d’un diamètre de 20cm au moins pour arroser une surface assez importante.
  • 1 bouchon de liège de récupération.

Etape n°2 : Placer le bouchon de liège

Une fois que tout le matériel est disponible, commencez par boucher votre pot en terre cuite. Celui-ci doit avoir un trou d’évacuation au fond. Il faudra y insérer le bouchon de liège en passant par l’intérieur du pot. Si le trou est trop étroit, vous pouvez vous servir du cutter pour ajuster le bouchon. L’essentiel est qu’il soit bien serré dans le trou, et qu’un quart de sa hauteur ressorte sous le pot.

Pour vous assurer de l’étanchéité du pot, mettez-y de l’eau jusqu’à une hauteur de 5 cm environ, et laissez reposer. Au début, l’eau peut s’échapper par le trou d’évacuation. Toutefois, quelques heures devraient suffire pour que le bouchon de liège gonfle et rende votre pot parfaitement étanche.

Etape n°3 : Bien choisir l’emplacement du pot

femme qui arrose son jardin

Un oya peut permettre l’hydratation des plantes et des légumes situés sur une surface de 1,5 fois son diamètre. Alors pour un pot de 20 cm de diamètre, vous pourrez irriguer vos plantes sur environ 25 à 30 cm aux alentours. Vous devez donc prendre en compte la taille du jardin pour choisir le meilleur emplacement pour l’installation des oyas. S’il s’agit d’un potager, vous pouvez opter pour une disposition en étoiles de vos oyas.

Etape n°4 : Enterrer le pot

Il faudra ensuite enterrer votre oya, en laissant dépasser quelques centimètres du haut du pot. Ici le trou à creuser peut avoir une profondeur de 16 cm. Installez le pot verticalement, et utilisez de la terre pour bien le caler. Pensez aussi à retirer la terre tombée à l’intérieur. Pour finir, vous devez remplir le pot avec de l’eau, et le recouvrir avec la soucoupe comme un couvercle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *