Bricolage & Travaux

Aménager un grenier : coût, précautions et idées

Si vous avez besoin d’un endroit pour en faire une chambre d’appoint, un bureau à domicile ou même un espace de rangement, vous pouvez faire quelques aménagements dans le grenier. Cet espace occupe environ 30 % de la surface disponible dans une maison !

Comme la structure de base est déjà là, la transformation du grenier sera beaucoup moins coûteuse que l’agrandissement de la maison. Pour autant, il faut reconnaître que les travaux ne seront pas sans difficultés. Il est donc important d’avoir quelques connaissances avant de pouvoir rendre cet espace sûr, confortable mais aussi… légal et sécurisé !

Aménagement d’un grenier : quelles précautions prendre ?

L’installation d’une simple échelle et l’utilisation du grenier à des fins de stockage n’exigent pas beaucoup d’étude. Dans le cas contraire, vous devez faire attention à certaines choses.

  • Il faut bien vérifier que votre grenier soit structurellement solide et capable de supporter le poids du mobilier.
  • L’accès au grenier doit être sûr et doit respecter les normes en matière de construction.
  • Selon l’ampleur des travaux, vous aurez peut-être besoin d’un permis de construire.
  • Il faut faire appel à un constructeur agréé pour effectuer votre transformation.

Si vous avez besoin d’un permis de construire, vous devrez soumettre des plans et peut-être recourir aux services d’un architecte. Celui-ci vous aidera sûrement à concevoir et à construire un grenier solide sur le plan structurel, pré-requis indispensable avant de songer à l’aménagement du grenier en lui-même.

Chambre étroite dans un grenier

Prenez donc le temps de concevoir avec soin la transformation de votre grenier sans omettre les éléments nécessaires à son confort et à sa sécurisation. Votre grenier pourrait devenir votre nid préféré ! En outre, si vous décidez de vendre votre maison, une transformation élégante du grenier peut augmenter sa valeur.

Les considérations relatives à la conception

Si votre grenier doit être un espace de vie confortable, il doit aussi :

  • disposer d’un espace suffisant en hauteur,
  • être isolé,
  • disposer d’une source de lumière naturelle,
  • avoir une ventilation.

Il est surprenant de voir ce que l’on peut faire même si l’on n’a qu’un toit en pente et un espace limité pour se tenir debout. Vous devez commencer par identifier les endroits où vous pouvez marcher confortablement. Ce seront les zones de vie dites “principales”. Si votre grenier doit servir de chambre à coucher, vous devez pouvoir marcher jusqu’au lit – les sous-pentes seront alors  utilisées comme zones de stockage.

Les lucarnes et les meubles

Le moyen idéal et économique pour fournir à votre grenier à la fois de la lumière naturelle et de la ventilation, est d’installer des lucarnes ou encore des velux. En général, les fenêtres de toit sont dotées de mécanismes d’ouverture et de système d’isolation de qualité. Vous devez installer les lucarnes des deux côtés de la pièce si possible, afin de maximiser la pénétration de la lumière dans la pièce. Les zones où il n’y a pas assez de hauteur sont parfaites pour leur emplacement.

Vous devrez peut-être faire preuve d’un peu de créativité pour vos rangements. Il existe des solutions ingénieuses comme les boîtes de rangement par exemple. Vous pouvez les empiler pour maximiser l’espace disponible. Vous pouvez également faire installer des rangements sur mesure comme les tiroirs et les placards. Pas la peine d’essayer de monter une immense armoire normande dans votre grenier aménagé ! En plus de prendre beaucoup trop de place utile, vous risquez d’avoir toutes les peines du monde à hisser ce lourd meuble jusqu’à l’endroit voulu…

Aménager un grenier : combien ça coûte ?

Maintenant que nous avons dégrossi le sujet, une question demeure : le coût d’un tel aménagement de combles. Entre l’isolation, le revêtement des sols, l’installation des fenêtres, la peinture ou encore la création de rangement sur-mesure, la note peut vite s’avérer salée ! Notamment si vous n’optez pas pour une chambre ou un bureau, mais plutôt pour l’aménagement d’une cuisine ou d’une salle de bains…

Cuisine aménagée dans un ancien grenier

En fonction des chantiers et de vos besoins, vous pouvez tabler sur un minimum de 150€/m². Attention, ce prix plancher peut vite s’envoler et, surtout, il ne comprend pas l’éventuelle installation d’un escalier sur-mesure pour rejoindre plus facilement ce qui était votre grenier et ce qui sera désormais une pièce à part entière de votre maison… !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *